Date : 07/10/2017

Inscription manche 1 féminine et masculine

Les fiches d'inscriptions pour la manche 1 à Abbeville sont disponibles dans l'onglet "compétitions"

Catégorie : Date début : Date fin :
Hobart 2017 - Carnet de bord - Samedi 15 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 15/07/2017

Les U23M commencent cette deuxième journée de championnat du monde avec un adversaire plus facile que la veille : l’Argentine. C’est une joie partagée par tous les compétiteurs ici que d’accueillir pour la première fois cette nation dans des championnats en catégorie jeune. Pour les Français, ça commence fort avec un but inscrit sur la première action de jeu. Les Argentins se ressaisissent ensuite et neutralisent les bleus pendant 8 minutes avant de céder à nouveau à 2 reprises. 3- 0 à la mi-temps. Même si les Français dominent, on sent que les réglages ne sont pas encore parfaits. 4ème but à la 18ème puis tir de pénalité transformé à la 21ème. Sur les actions suivantes, les Français poussent encore, occupent les buts argentins, mais sont brouillons à la concrétisation : 3 buts refusés pour faute de poing ou obstruction. La faute suivante viendra d’un Argentin, offrant un pénalty sur arrêt irrégulier du palet : 6ème but français. A l’ouverture comme sur les murs, la France fait le jeu sur le terrain, inscrit son 7ème but à 3 minutes de la fin, mais conclue le match avec une faute d’inattention et un mauvais changement. Score final 7-0, sans trop forcer on espère car il faut maintenant récupérer avant le match de 17h.

 

On passe aux choses sérieuses chez les U19M, pour une rencontre avec l’équipe locale d’Australie. Et ça commence plutôt bien, avec une pression physique des Français pour inscrire le premier but dans les 3 premières minutes. Les bleus font le jeu, multiplient les occasions de but, et sur une prison australienne, profite de la supériorité numérique pour inscrire un deuxième but à la 9ème minute. Mais les Français font des fautes, beaucoup de fautes, et prennent des prisons. Ils se retrouvent même à jouer à 4 contre 6 à la 11ème minute : sans complexe, ils continuent à porter le palet dans le camp adverse. 2 minutes avant le buzzer de la mi-temps, ils concrétisent à nouveau : 3-0. Le début de seconde période se joue à nouveau en infériorité numérique pour les Français, réduits à 4. Après une phase de jeu équilibrée en milieu de terrain, les Français revenus à 6 dans l’eau mettent une pression supplémentaire dans le but Australien. Coup franc défensif pour l’Australie, les bleus chassent, récupèrent, accélèrent et marquent le 4ème but à la 20ème minute de jeu. La France dominera le reste de la partie, mais effectue trop de faute sur ce match engagé : beaucoup de prisons, 6 buts refusés, il faudra être plus appliqué lors des prochains matches à enjeu pour ne pas se mettre en danger.

Match à enjeu dans cette phase de poule pour les Françaises contre l’équipe U23 anglaise. Les bleues démarrent on ne peut mieux cette rencontre, en inscrivant un but dès la 2ème minute de jeu. Elles continuent dans l’intensité, portent le danger dans le camp anglais, et mettent le palet une seconde fois au fond du but à la 8ème : il ne sera pas accordé, pour une faute de poing. Les phases de jeu alternent ensuite entre le camp des Anglaises et celui des Françaises, faisant frissonner alternativement chacune des deux nations. A 40 secondes de la fin, les Britanniques font une remontée sur l’aile droite, et bénéficient d’un coup franc bien placé pour une obstruction française : tir, arrêt irrégulier, et fin du temps. On respire chez les bleues. En seconde période, les Françaises montent à nouveau le palet dans le camp anglais, mais se font sanctionner pour une faute de crosse, donnant la possibilité aux Anglaise de faire une nouvelle remontée le long du mur droit, jusque dans le camp français. Coup franc pour la France, mais une obstruction dans le jeu signalée par l’arbitre aquatique sur une action précédente envoie une bleue en prison. La sanction est immédiate, les Anglaises égalisent 1-1 à la 19ème. Les Britanniques continuent dans l’intensité de jeu, les Frenchies subissent un peu pendant 3 minutes et sont finalement poussées à la faute. Nouvelle prison et nouveau but : 1-2. Les phases en infériorité numérique sont fatales à la France. Le jeu s’équilibre à nouveau, mais sur une phase de pressing, la Grande Bretagne inscrit son 3ème but à la 26ème minute de jeu. Alors qu’il ne reste que 3 minutes de jeu, une Anglaise est sanctionnée et part sur la chaise : occasion pour la France de revenir au score. Une, deux puis trois salves d’attaque n’y feront rien, les Anglaises résistent aux attaques françaises et s’en sortent grâce aux coups francs. Score final 1-3, défaite pour des Françaises qui n’ont pas démérité.

 

Deuxième match de la journée pour les U23M, face à l’Afrique du Sud, auxquels les Français s’étaient confrontés lors des phases d’entraînement. Les bleus s’appliquent en ce début de rencontre et bénéficient d’un tir de pénalité à la 3ème minute : concrétisé et ouverture du score. Les Français vont ensuite continuer à mettre la pression aux Africains, en faisant valoir leur rapidité et leur maîtrise du palet. A la 11ème minute, le palet passe devant le but de l’Afrique du Sud, mais une faute française vient donner un peu d’air aux SudAf. Deux minutes plus tard, tir français et le palet retombe dans le but ; celui-ci ne sera pas accordé et la France est sanctionnée de 2 minute de prison pour un tir dangereux. 1-0 à la mi-temps. En début de seconde période, sur l’engagement, la ligne arrière pousse avec les avant et s’expose : le contre des Sud-Africains de 15 mètres ne pardonne pas et donne l’égalisation au bout de 30 secondes de jeu. On n’attendra pas longtemps la réaction des bleus, qui à la 18ème minute, poussent depuis l’aile droite, obliquent vers le but, et marquent : 2-1. 3 minutes plus tard, c’est cette fois-ci de la gauche, le long du mur, qu’arrivera le 3ème but français. L’Afrique du Sud a bien du mal à reprendre possession du palet, les Français ont à chaque fois une longueur de crosse d’avance pour garder le contrôle du palet. A 6 minutes de la fin du match, sur un coup franc des bleus, la défense SudAf accompagne le palet vers le coin gauche, mais ça revient en force et les Français scellent le match en inscrivant le 4ème but. Le score n’évoluera plus, 2ème victoire aujourd’hui pour les bleus 4 buts à 1.

Auteur : Rémy GILLET
Hobart 2017 - Carnet de bord - Vendredi 14 juillet
Catégorie : Compétitons internationales
Date : 14/07/2017

Début de compétition en forme de mis en jambes pour les U19M, face aux USA : le premier but français des mondiaux est inscrit dès la première minute de jeu. Avec un score de 3-0 au bout de 7 minutes, les consignes sont claires : on ouvre le jeu. La première prison des bleus arrive à 2 minutes de la fin de la première mi-temps ; peu importe, les Français terminent leur action et inscrivent le 5ème but. En début de 2ème période, le 6ème but est inscrit dès l’engagement.

Feu d’artifice du 14 juillet pour les U19 donc, qui remportent leur match 15-0.

Les filles rentrent dans les mondiaux avec application : elles rencontrent le Canada, qui en moins de 23 ans n’a pu présenter qu’une équipe de 7 joueuses. Les Françaises prennent rapidement le dessus en inscrivant un but dans la première minute, et un deuxième deux minutes plus tard. Le seul fait de jeu de la partie sera la prison d’une Française à la 6ème minute pour un tir dangereux. A la 1àème minute, les bleues passent non loin du but, campent dans le camp adverse, mais ne concrétisent pas. Sur le coup franc suivant, Sarah demande plus de présence au fond à ses joueuses. Message reçu : 3-0, puis 4-0 sur l’engagement suivant. Un cinquième but avant la mi-temps permet d’aborder la seconde période avec sérénité. Les Canadiennes ont repris leur souffle et résistent bien. Mais les Françaises déroulent leur gamme, et inscrivent régulièrement sur leurs constructions de jeu à partir de la 21ème minute. Pour le Canada qui n’a qu’une remplaçante, le rythme d’un match international est difficile à suivre. Avec un score final de 11-0, on pourra continuer dans la métaphore pyrotechnique d’une journée de fête nationale : Oh la belle bleue !

 

Pas de round d’observation pour les U23M face aux Turcs qui mettent tout de suite la pression. Les Français répondent présent, mais le jeu reste dans le camp des bleus. Une prison sifflée sur un joueur turque à la 9ème minute marque peut être une porte d’entrée vers le camp adverse ? Ca ne passe toujours pas : les Français portent trop leurs palets, alors que la consigne est de shooter devant. Les Turcs, plus présents, continuent de progresser. A la 12ème minute de jeu : tir de pénalité, transformé par la Turquie. 1-0, ça sera le score à la mi-temps. Les consignes du coach français restent inchangées, mais il semble difficile de les appliquer ; pendant 5 minutes, le milieu de terrain n’est pas franchi par les bleus. Les Turcs se mettent cependant à faire de plus en plus de fautes, d’obstruction notamment, et vont écoper de 2 prisons coup sur coup. Avec un coup franc devant le but, les bleus qui jouent à 6 contre 4 ont une carte à jouer. Manque de lucidité, c’est un tir dangereux qui vient sanctionner le tireur Français. Tout est à refaire, et avec 1 joueur en moins pendant les 2 prochaines minutes. Faute de poing, et les Français reculent encore. Les turcs sont maintenant 6 dans l’eau, et le temps que la France revienne également à 6, le second but turc est inscrit, à 5 minutes de la fin. Les Français ne lâchent pas, et les Turcs jouent la montre. Ça joue dans le coin pendant de longues secondes, les minutes s’égrainent. Faute de coin signalée par les arbitres, nouvelle occasion pour les bleus. La faille est trouvée et la France inscrit son premier but à 1 minute de la fin. 60 secondes ne seront pas suffisantes pour égaliser, la Turquie remporte ce premier match 2 à 1. 

La même chose en vidéo avec l'épisode 5 de la tête sous l'eau !

Auteur : Rémy GILLET